Les avantages de l’ostéopathie chez le nourrisson

Aujourd’hui réglementée en France, l’ostéopathie est une approche thérapeutique non conventionnelle et à l’efficacité non établie. Elle repose sur l’idée que des manipulations du système musculo-squelettique et des techniques de relâchement myofascial permettent d’apporter un soulagement en cas de trouble fonctionnel. En d’autres termes, il s’agit d’une technique de contact manuel pour effectuer un diagnostic afin d’apporter le traitement nécessaire.

A tout âge, vous pouvez faire recours à l’ostéopathie. Même pour vos enfants en bas âge, vous pouvez consulter dès les premiers jours qui suivent sa naissance.

Partant du principe qu’un enfant est assez fragile, quels pourraient être les avantages de l’ostéopathie pour votre nourrisson ?

L’ostéopathie : un moyen efficace pour régler les petits maux qui touchent votre nourrisson

Quelques jours après sa naissance, votre enfant peut donner des signes d’un mal-être profond. Pour les nouveaux parents, c’est toujours difficile d’identifier les raisons qui peuvent amener leur enfant à crier tout le temps et manquer de sommeil. Cela peut même l’amener à ne pas pouvoir manger. Dans ces conditions, vous devez faire suivre votre enfant par un ostéopathe.

Toutefois, vous ne devez pas attendre que surviennent les soucis sanitaires de l’enfant avant de consulter un spécialiste. Une consultation préventive est recommandée afin d’éliminer tous les risques possibles.

En effet, tous les nourrissons devraient avoir droit à une consultation chez un ostéopathe même en cas d’accouchement normal. En consultant le spécialiste en amont, vous avez l’occasion de corriger les petits maux liés à l’accouchement ou à certaines déformations produites in utero. Généralement, il est conseillé une visite chez le spécialiste au moins dix jours après la naissance de votre enfant afin de libérer les tensions des tissus et aider l’enfant à se détendre à partir de son crâne.

Par ailleurs, lorsque vous faites bénéficier votre enfant d’une consultation chez l’ostéopathe, vous l’aidez ainsi à prendre conscience de son corps, de la sensibilité proprioceptive (relative aux os et aux articulations).

En plus de la consultation post-accouchement, vous pouvez consulter un ostéopathe pour aider votre enfant au cours de ses premiers mois de vie. Avec l’aide du praticien, votre enfant sera guéri des maux tels que les coliques, les reflux et autres troubles de sommeil.

En quoi consiste une séance d’ostéopathie ?

Le déroulement d’une séance d’ostéopathie se fait après un examen clinique traditionnel et complet qui permet de détecter les contre-indications et de cerner les problèmes que rencontre votre nourrisson. C’est essentiel de poser ces préalables afin de soulager l’enfant.

A la suite de cet examen clinique traditionnel, l’ostéopathie s’en suit de façon plus précise. Elle se déroule généralement sur une durée de 30 minutes environ.

Contrairement à l’ostéopathie sur les adultes, le praticien ne pourra effectuer la technique dite de « cracking » sur le nouveau-né. En effet, le cracking consiste à faire des forçages et des pressions sur les articulations de l’adulte. Par contre, avec un nourrisson cela ne peut se faire, car il est assez fragile.

Pour les nourrissons, le praticien emploiera les techniques douces de mobilisation des articulations, des muscles et des viscères du petit enfant. C’est de mouvements lents et presque invisibles ressemblant à des massages.

En résumé, l’ostéopathie est une technique efficace qui permet de déceler les maux que peut connaître votre enfant. Une fois qu’ils sont identifiés, l’ostéopathe pourra soulager votre nourrisson.