Quels sont les bienfaits de l’ostéopathie chez la femme enceinte ?

Pendant la grossesse, le corps de la femme subit diverses transformations en relation avec son état. L’ampleur de ces modifications physiques varie d’une femme à une autre. Le plus souvent, force est de constater que ces transformations sont accompagnées de douleurs qui se font ressentir à plusieurs endroits du corps. Et lorsque le dos est concerné par ces douleurs, le mieux à faire est de consulter un ostéopathe qui pourra y remédier. Dans quelles mesures l’ostéopathie peut-elle être d’une grande aide pour la femme enceinte ? Êtes-vous enceinte ? Et vous posez-vous des questions à ce sujet ? Découvrez-en plus dans les prochains paragraphes.

 

Quels avantages la femme enceinte peut-elle retirer de l’ostéopathie ?

En raison de son état physique, la femme enceinte a droit à une ostéopathie particulière.

L’ostéopathe aura comme mission de se focaliser sur les régions du corps qui subiront des transformations physiques, tout au long de la grossesse. Lors de votre première visite, l’ostéopathe va effectuer une évaluation généralisée. Celle-ci a pour but de repérer les sensations d’inconfort et de douleur ressentie sur certaines parties de votre corps. L’ostéopathe devra également détecter les causes de ces douleurs afin de pouvoir les traiter efficacement. Rien ne devra être laissé au hasard. Ainsi, l’ostéopathe optera pour un suivi de sa patiente tout au long de sa grossesse.

D’une part, grâce à des consultations régulières chez l’ostéopathe, plusieurs types de douleurs et de symptômes peuvent être éradiqués. Comme exemples, on peut citer : les douleurs musculaires qui sont provoquées par les changements de posture, les douleurs pouvant découler de la constipation, l’inconfort en lien avec les reflux gastriques, les sensations de douleurs au niveau du plancher pelvien et/ou du bassin, etc. D’autre part, même pendant la grossesse, l’expertise de l’ostéopathe peut être effectuée à titre préventif. Par exemple : l’intervention de l’ostéopathe peut aider à augmenter la mobilité du bassin afin d’améliorer progressivement le positionnement du bébé tout au long de la grossesse. En plus, ces interventions aideront votre corps à mieux appréhender l’accouchement. En effet, les femmes qui consultent un ostéopathe pendant leur grossesse voient souvent leur temps de travail réduit pendant l’accouchement.

 

Qu’en est-il de l’ostéopathie après l’accouchement ?

Les premières semaines voire les premiers mois après la naissance de votre enfant, vous pouvez ressentir de nouvelles douleurs. Vous pouvez alors vous retrouver face à deux possibilités.

Premièrement, les douleurs ne sont autres que celles ressenties au cours du dernier trimestre de votre grossesse (des douleurs qui avaient disparu tout juste après l’accouchement). En ce qui concerne la seconde possibilité : les douleurs n’avaient jamais été ressenties auparavant. Dans ce cas, ces douleurs apparaissent souvent lorsque vous vous trouvez dans certaines positions ou lorsque vous effectuez certaines activités. Dans les deux cas, le fait de consulter un ostéopathe vous permettra de régler le problème. D’ailleurs, il est recommandé d’aller voir un ostéopathe dans les 8 semaines qui suivent l’accouchement. Et ce, même si aucune douleur n’a été ressentie dans ce laps de temps.